Traversée Brévent – Charlanon – Glière

Prévue initialement il y a quelques jours mais annulée pour problèmes techniques du téléphérique du Brévent, nous nous étions rabattus sur une jolie rando au col de la Glière, histoire de repérer un peu le terrain.

Aujourd’hui, 9h45 on chausse les skis au sommet du Brévent, descendons les 200-300m de piste avant de bifurquer à gauche, en longeant (en contrebas) les arêtes côté Diosaz. C’est un joli petit cheminement entre conques et collets qui nous mêne à une plus grande conque en neige absolument infecte (travaillée et gelée). Nous la « skions » sur 400m de dénivelé avant de mettre les peaux sur une neige bien dure. Assez rapidement, étonnement rapidement même (moins de 300m de dénivelé) on arrive au pied de la face W de l’Aiguille de Charlanon. Maud y fait une pause pendant que je vais jusqu’au sommet. La neige de la face W étant bien croutée, je passe un petit col à l’Ouest du sommet et arrive sur une belle pente de 160m de dénivelé, à 35-40° de moyenne je dirais, avec quelques passages bien plus raides (50°?) afin d’éviter des zones chaotiques dues à des avalanches. La neige y est presque parfaite, parfois légèrement croutée mais super dans l’ensemble!

Arrivé sur le Lac du Cornu, je remets les peaux pour aller chercher Maud qui m’attendait au pied de la face W.

Ensemble nous skions encore un peu en aval du lac avant de remonter par un cheminement qui longe plus ou moins une crête pour rejoindre le Col des Lacs Noirs.

L’altimètre affichant « seulement » 950m de dénivelé positif et voulant pouvoir mettre cette belle rando dans la liste du proba, je laisse Maud au col et je monte direction l’Aiguille de la Glière (moyennant un portage sur le haut) avant de continuer sur le sommet de la Glière N. Ca fera un bel enchaînement de sommets.

Je téléphone à Maud pour lui demander si elle se sent de descendre seule le Col des Lacs Noirs et de me rejoindre sur les pistes en contrebas. Le sentant, je décide de me faire une deuxième descente raide en partant du col entre le sommet de la Glière et son sommet N pour rejoindre le Couloir Wehrlin (avec un passage bien bien raide avant d’arriver à celui-ci). Ici aussi, bonne neige jusqu’à arriver au couloir où la neige est complètement gelée/croutée. Encore quelques virages de poudre au pied du contrefort de la Floria et je rejoins Maud pour terminer sur les pistes de la Flégère.

En tout, cet enchaînement propose 1235m de dénivelé positif pour 1700m de descente (sans compter les pistes), des panoramas toujours incroyables, 2 belles pentes raides (S4 les 2, 4.1 et 4.2 je dirais). Une bien belle journée!

Merci Maud 🙂

La trace en 3D –> ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s