Voie anglaise 1976 Nant Blanc Aiguille Verte

On avait envie de faire une grosse voie, ça faisait longtemps!

Notre envie s’est portée pour ce sommet mythique et pour ce versant très sauvage mais si « proche » de la vallée. La voie s’appelle voie anglaise 1976, c’est une face de 1000m de glace (entre 3+ et 5) avec quelques passages en mixte jusqu’à M4+.

Samedi midi, on monte au plus haut des pistes des Grands Montets avant de rejoindre celui-ci en remontant le glacier à pieds. Au passage, salutation au c… qui trouvait qu’on détruisait les traces de ski de rando alors pas du tout (il y a des gens qui n’arriveront jamais à respirer la bonne humeur montagnarde, ni à skier 😉 )

Nous traversons ensuite le glacier pour rejoindre le pied de la face (heureusement qu’il y avait d’anciennes traces, sinon on aurait un peu plus cherché ). On traverse le glacier fort fort crevassé au pied de la face, remontons quelques mètres pour installer le bivouac sous l’éperon à droite de la Charlet-Platonov.

Nous commencerons à grimper dans cette voie avant de rejoindre les goulottes sommitales de la voie Anglaise, le départ de cette dernière n’étant pas formé.

Nous nous réveillons dimanche juste avant le lever du soleil et partons juste après celui-ci. Le départ de la Charlet-Platonov est loin d’être le 2 en glace du topo… ça ressemblait plutôt à un bon 4…

On fait en corde tendue les 700m de glace relativement raides (jamais en dessous de 60°) qui amènent aux goulottes sommitales.

La première longueur se fait en mixte (M4+) sur 60m.

Ensuite une traversée de 20m vers la gauche, pour rejoindre une goulotte à 70° de 60m. Très jolie!

On arrive alors juste sous la dernière longueur raide, bien visible depuis l’approche. Un relais juste avant la partie la plus raide permet de ne pas être obligé de la faire en corde tendue 😉 La glace est hyper dure, pas évidente à brocher… Bravo Etienne!

On arrive alors par 2 longueurs à 60° à l’arête… malheureusement le soleil a déjà disparu… il est temps de mettre les frontales sur le casque. S’en suit l’arête jusqu’au sommet de la Verte. Jamais bien dure mais faut pas la prendre à la légère non plus…

Ca y est, on est au sommet! Ma première Verte, je suis un montagnard selon Rebuffat 😉

 

Quant à la descente… hé ben le Whymper… j’aime pas! Les 6 premiers rappels, pas de soucis, par contre après… on ne trouve pas certains relais, ce qui impose une désescalade. La corde coince ensuite une fois; ok je me tape la montée, ça va encore, mais quand elle se coince une deuxième fois… ça commence à être lourd… bref on mettra 6h dans les rappels… on a pèté le tempo!

On était content d’arriver au refuge!

4h plus tard, on est obligé de ressortir pour descendre… sous la « tempête » de neige. C’était génial!

Bon bref… c’était vraiment une super ascension!!! Merci les gars!!!

http://www.camptocamp.org/outings/706493/fr/aiguille-verte-nant-blanc-voie-anglaise-1976

9 réflexions sur “Voie anglaise 1976 Nant Blanc Aiguille Verte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s